Le P.O.M. (Pau/Oloron/Mauléon)

 

Ou la Compagnie du Chemin de Fer Pau - Oloron - Mauléon

et les lignes des CB gérés par le POM

 

 

 

Une carte d'ensemble de l'extention béarnaise des réseaux de tramways

 

 

Les lignes de :

  • Peyrehorade à Sauveterre-de-Béarn
  • Et de Sault-de-Navailles à Pau

En 1913 et 1914, la Compagnie des Tramways à Vapeur de la Chalosse et du Béarn (C.B.) reçoit la concession de deux lignes convoitées par la compagnie du P.O.M. à établir dans le département des Basses-Pyrénées

 

 

Le tracé prévu pour la ligne de Peyrehorade à Sauveterre-de-Béarn

 

 

Sur la première, devant unir Peyrehorade à Sauveterre-de-Béarn et longue de 26 km, d'importants travaux d'infrastructure furent réalisés, en particulier les piles d'un pont qui devait franchir le gave à proximité de Peyrehorade.

 

 

On aperçoit les deux piles dans le Gave devant recevoir le pont du tramway jamais achevé

 

 

Sur la deuxième, longue de 41 km, la voie fut partiellement posée, puis démontée pendant la 1ère Guerre Mondiale pour les besoins de la défense nationale et enfin reposée en 1921. La voie quittait Sault, filait à travers champs jusqu'à Uzein, passait à proximité du camp d'aviation de Pont-Long, desservi par un embranchement particulier, rencontrait le tracé de la ligne Midi en construction de Pau à Hagetmau et entrait dans la préfecture béarnaise pour rejoindre la gare du P.O.M. de Pau-Centre.

 

 

La ligne de Pau à Sault-de-Navailles

 

 

En fait, seul le tronçon de 10 km dit de l'Aviation fut utilisé de 1916 à 1919 à des fins militaires et de 1921 à 1930 pour la desserte de l'Hippodrome et pour le transport de matériaux lors de la construction de la ligne Midi vers Hagetmau qui resta inachevée car abandonnée.

 

 

L'embranchement particulier de l'Aviation, à Pont-Long

 

 

Un tramway-navette à la halte de Balsan

 

 

L'Hippodrome de Pau est desservi par le tramway

 

 

Beaucoup de monde se presse sur le champ de course

 

 

Les tramways à vapeur ont leur propre gare à Pau-Centre

 

 

Pau Centre - gare tramway

La jolie petite gare des tramways départementaux de Pau-Centre

 

 

L'exploitation fut assurée par le P.O.M. pour le compte des C.B. Les deux lignes seront déclassées en 1933.

 

 

Il est par ailleurs envisagé de confier aux C.B. une troisième ligne, de Peyrehorade à Bayonne, par la rive droite de l'Adour. Mais la guerre de 1914 qui a arrêté les travaux des deux lignes précitées stoppe la déclaration d'utilité publique de celle-ci.
 
Une dernière ligne projetée de Peyrehorade à Saint-Jean de Luz via Cambo par tramway électrique est aussi restée à l'état d'embryon.

 

 

Les deux lignes vers Bayonne (en rouge) et vers Cambo et Saint-Jean de Luz (en vert) n'ont jamais été construites ...

 

 

Tout cela aurait dû faire de la cité de Peyrehorade un gros nœud ferroviaire.

 

 

A partir de 1901, différentes lignes sont ouvertes autour de Pau. En 1904, après un accord intervenu avec les départements voisins du Gers et des Landes, un prolongement de la ligne de Garlin à Aire sur l'Adour est confié au P.O.M. ; il est mis en service en 1907.

 

 

Le réseau des tramways palois. A celui-ci, il faut ajouter le réseau urbain de tramways électriques

 

 

En haut et en bas, deux scènes du tramway de la ville de Pau

 

 

Ligne de Pau à Aire-sur-l'Adour

La ligne d'Aire-sur-l'Adour quittait Pau-Centre et s'orientait vers l'est jusqu'à Pau-Bifurcation, centre du réseau. Elle obliquait alors vers le nord pour conduire à Morlàas, puis à Saint-Laurent de Bretagne, gare d'un embranchement à destination de Lembeye.

Continuant par Garlin, la ligne entrait alors dans le Gers pour un parcours tourmenté avant d'arriver à la gare d'Aire-Ville, gérée par le P.O.M., mais commune au réseau de la Chalosse et du Béarn (C.B.). De là, elle arrivait à son terminus d'Aire-Midi après avoir traversé l'Adour par le pont routier.

 

 

La carte de la ligne de Pau à Aire-sur-l'Adour

 

 

La ligne Quitte Pau par le nord-est

 

 

Le tramway traverse Bizanos

 

 

A Saint-Laurent de Bretagne, une bifurcation amène à Lembeye

 

 

Garlin, son château d'eau pour alimenter les locos et une belle vue de sa gare ci-dessous

 

 

La ligne pénètre quelques kilomètres dans le département du Gers avant d'entrer dans les Landes

 

 

Après avoir serpenté dans la campagne gersoise, le tram entre en gare d'Aire-Ville

 

 

La traversée du pont sur l'Adour

 

 

Et l'arrivée au terminus d'Aire-Midi

 

 

Poursuivre la visite :

Matériel roulant du TVCB

 

 

Ou retour à l'accueil
 

36 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (7)

1. Tit 12/11/2010

Page très interressante sur le POM !
Cependant, Bizanos ne se trouve pas au nord-est de Pau mais au sud-est (3 cpa illustrant la ligne vers Aire-sur-Adour).
De plus, il est dommage que vous ne citiez pas vos sources.

Il est tout de même agréable que ces infos existent sur le Web !
Bonne continuation !

2. MANCHO 01/05/2012

Bonjour,
Mon grand père que je n'ai pas connu ni vu travaillait au POM il faisait la ligne PAU-TARDETS.Il habitait en 1920 à ALOS IBAS ABENSE, ensuite il à travaillé à PAU,route de Tarbes. Je voudrais savoir s'il est possible de retrouver son nom sur un contrat ou autres sur la société qui l'avait embauché de 1918 à 1925. Je vous remercie par avance.
Patrick MANCHO

3. basaburua 20/06/2012

dommage qu'il n'y aie pas de photos de la ligne oloron mauléon, ma grand mere était née en 1912 et avait très bien connu, le "tram" qui traversait son village natal de tardets, elle avait toujours une petite anecdote sur le tram, il n'aimait pas les cotes du secteur, en particulier celle de montory! les gens devaient monter la cote à pied, car le tram ne pouvait monter la cote chargé!!! il avait aussi écrasé un petit ane qui broutait au bord de la ligne du tram au niveau de tardets, une époque bien lointaine...

4. Jean Claude 18/07/2012

Bonjour,
Très agréable cette rétrospective, pou moi habite PROJAN(32) à 5 Kms de GARLIN dont la voie férée passait à 100 mètres de ma maison en bas de PROJAN longeant la colline. Proximité du BOURDIOU.
De multiples traverses sont sur mon terrain, certainement issue du démontage de cette ligne.
Bonne continuation, c'est très agréable.
Cordialement.

5. Michel GREAU 09/02/2013

Mille MERCIS pour votre travail. . Mais pourriez vous m'indiquer ou je pourrai trouver des images pour la ligne PAU PONTACQ . . . . Dont pratiquement toutes les haltes existent toujours. .

6. GIGUET Patrice 20/02/2015

Bonjour
Existe t il des archives contenant les personnes qui ont travaillé sur ces lignes de chemin de fer. je cherche des informations sur l'arrière grand père de mon épouse, M. DURAND Joseph, chef de chantier, né le 23 01 1870 à la Bastide Puylaurent (48) et dont le fils, Joseph Alval est né à Sarrance (64).
Si vous avez une piste, nous vous en remercions d'avance
Patrice GIGUET

7. lassus chris 02/06/2016

bonjour, je cherche des infos sur la POM st laurent bretagne vers garlin, secteur Monassut: où passait cette ligne, et peut-on trouver des vestiges?
merci pour votre aide
Christian

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site