Roquefort/Lencouacq-Jourets

 

 

 

Une locomotive 020T avec une cheminée à réservoir d'escarbilles pour diminuer les risques d'incendies. On notera aussi la soute à charbon bisautée sur le côté de la machine ainsi que l'entonnoir de remplissage de la soute à eau entre les longerons du châssis

 

 

Pour cette ligne de Roquefort à Lencouacq, on lia la question des voyageurs à celle des marchandises. L'écartement de 0,75 m ne manque pas non plus d'originalité. La norme dans la région était la voie normale, parfois la voie métrique pour les tramways à vapeur. L'explication la plus plausible pourrait être l'opportunité d'achat de matériel industriel d'occasion Bavarois ou Prussien bien moins cher que du neuf.

 

 

La voie étroite partait de la gare Midi de Roquefort vers la droite, puis repiquait à gauche pour couper la ligne de Marmande et filer vers Arue, Lencouacq et Jourets

 

 

Une autre vue de la gare de Roquefort

Une autre vue de la gare de Roquefort

 

 

Ouverte le 1er octobre 1907, cette ligne de près de 12 km, desservait de nombreuses stations permanentes ou facultatives. Elle fermera le 7 mai 1934 après 27 ans de services.

 

 

 Ci-dessous, le tableau récap de l'historique de la ligne :

 

Récap Roquefort-Lencouacq

 

 

Les points kilométriques de la ligne :
  • Roquefort-Midi (Pk 0,007)
  • Embranchement du dépôt de la compagnie CFEFL (Pk 0,471)
  • Roquefort-Marchandises (Pk 0,506)
  • Passage à niveau des voies du Midi (Pk 0,732)
  • Embranchement particulier carrière de Roquefort (Pk 1,119)
  • Arrêt facultatif de Haurie (Pk 3,049)
  • Station de Arue (Pk 3,749)
  • Arrêt facultatif de Géou (Pk 4,476)
  • Embranchement particulier de Mr Labbé (Pk 5,160)
  • Arrêt facultatif de Guilard (Pk 5,338)
  • Arrêt facultatif de Capberné (Pk 6,500)
  • Arrêt facultatif de Garpat (Pk 7,823)
  • Arrêt facultatif de Las Hontiques (Pk 9,004)
  • Station de Lencouacq-Bourg (Pk 9,638)
  • Embranchement particulier d'une usine de transformation des produits de la forêt à Lencouacq (Pk 10,167)
  • Arrêt facultatif de Jougué (Pk 10,242)
  • Arrêt facultatif de l'Ermitage (Pk 10,692)
  • Station de Lencouacq-Jourets (Pk 11,527)

 

 

Lencouacq - av de la gare

L'avenue qui mène vers la gare de Lencouacq

 

 

Il existe quand même une réglementation de ces arrêts, qui est la suivante, extraite du réglement de l'exploitation :
 
''Tout voyageur devant descendre à un arrêt facultatif doit en prévenir le chef de train au plus tard à la station qui précède ledit arrêt. Tout voyageur désirant monter à un arrêt facultatif doit se placer auprès du poteau indicateur et faire au mécanicien le signal d'arrêt en agitant verticalement un objet très visible, tel qu'un mouchoir le jour et une lanterne lorsque la nuit est tombée''

 

 

Carte Roquefort-Lencouacq Jourets

 

 

Horaires d'août 1914

 

 

Horaires de juillet 1928

 

 

Horaires de l'hiver 1932-1933

 

 

Les bâtiments représentant les stations étaient très modestes, et les arrêts facultatifs étaient matérialisés par un simple piquet.

 

 

La gare de Lencouacq-Bourg. La halle à marchandises est bien plus importante que le bâtiment réservé aux voyageurs

 

 

Si le trafic voyageurs périclite peu à peu, il connaît des pics de fréquentation lors des foires et marchés à Lencouacq et à Roquefort. Ces jours-là, les voitures voyageurs affectées à la ligne et totalisant 36 places à elles deux ne suffisent pas. La compagnie du CFEFL est donc autorisée à utiliser 2 fourgons munis chacun de 4 bancs à 5 places. Si cette mesure s'avère elle aussi insuffisante, il reste la possibilité d'affecter des wagons plats  à hauts rebords, aménagés de garde-corps et de prolonges, et munis chacun de 4 bancs à 5 places.

 

 

Le 27 juin 1914 se produit un accident entre une automobile et le train n°2 qui, arrivant de Lencouacq, allait entrer dans Roquefort :

La fiche de rapport de l'agent du train

 

Explications de l'agent du train (agrandissement)

 

 

Le réseau de Lencouacq devait se prolonger en 1926 vers le lieu-dit Jancouet d'où une bifurcation partait, d'une part à l'ouest vers le Petit-Menjoulic, de l'autre au nord-est vers le Poteau.
 

Construite en 1926, la ligne de 0,60 m en pointillés devait être prolongée jusqu'à la gare Midi du Poteau en 1929
 

 

 

En 1929, le tronçon manquant pour rejoindre la nationale n°10 d'alors à la gare Midi du Poteau (sur la ligne Langon/Bazas/Gabarret) était réalisé. Ces sections, appartenants à une association d'exploitants forestiers, étaient construites en voie de 0,60 m et classées en chemin de fer industriel. A ce titre, elles ne pouvaient servir à transporter des chargements payants provenant de tiers.

 

 

La voie de 0,75 m de Roquefort-Midi à Lencouacq-Jourets, prolongée par la voie forestière de 0,60 m vers le Petit-Menjoulic d'une part et le Poteau de l'autre

 

 

Comme de nombreuses petites lignes, celle-ci n'échappe pas au déclin. Les voyageurs se font rares car un service de bus existe désormais au départ de Lencouacq. La compagnie industrielle privée, exploitant la prolongation en 0,60 m, attire illicitement une clientèle de professionnels qu'elle n'a pas le droit d'avoir de par ses statuts et pratique des tarifs très bas. La compagnie du CFEFL doit se plaindre au Préfet pour faire cesser ces agissements.

 

 

La ligne de Roquefort à Lencouacq-Jourets ferme définitivement le 7 mai 1934.
 
La ligne de Jancouet au Poteau perdure encore quelques années puis est déferrée en 1941.

 

 

Poursuivre la visite :
Matériel roulant du CFEFL

 

 

ou retour à l'accueil

44 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (3)

1. marc guyet 17/09/2009

tres beau site bien fait mais quel travail chapeau bas bravo

2. Romain 06/03/2011

Bonjour,

je suis un arrière arrière petit fils de Monsieur Labbé que vous mentionnez.
Bravo pour votre travail qui ne manque pas de m'intéresser.

3. martin bock (site web) 06/03/2011

tres bon article, tres informatif; je m interesse deja longtemps beaucoup pour des chemins de fer secondaires/ tramways/ voies ferrees et aussi pour des chemins de fer industriels pas seulement en allemagne mais aussi pour ceux en france; j ai deja fait des recherches et reportages sur les chemins de fer de la provence a la fin des annees 90; il y a environs 25 annees que j ai recu sur un marche au puces a geneve un ancien horaire general, pour tote la france, des chemins de fer de l annee 1933 avec une carte complete. je m ai demande ce qui etait ce petit chemin de fer a lencouaq et maintenant j ai trouve la solution dans votre article; aussi un tres bon travail sont tous les articles sur toutes les troncons et lignes des voies ferrees de landes et la compagnie succedante. un grand merci martin

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site