Ychoux/Biscarrosse-Plage

 

 

 

Chargement des citernes à Parentis (Photo Cl. Dubruille - La Vie Du Rail n°481 janvier 1955)

 

 

La ligne d'Ychoux à Biscarrosse-Plage développe 35 km. Elle est mise en service en plusieurs étapes. La section Ychoux-Midi à Parentis-en-Born (11 km) est inaugurée le 27 octobre 1890. Il faut attendre le 22 mars 1903 pour rallier les 9 km de Parentis à Biscarrosse-Bourg. Le 26 avril 1909, la ligne arrive à son terminus de Biscarrosse-Plage.

 

 

Ci-dessous, le tableau récap de l'historique de la ligne :
 

Récap_2

 

 

Les gares de la ligne :
 
  • Ychoux (km 0)
  • Poms (km 4,9), commune de Parentis-en-Born
  • Parentis-en-Born (km 11,3)
  • Lahitte (km 15,2), commune de Parentis-en-Born
  • Biscarrosse-Bourg (km 20,2)
  • Naouas, commune de Biscarrosse (km 28), embranchement vers Mimizan-Plage
  • Biscarrosse-Plage (km 33)

 

 

Cette ligne sera fermée au trafic voyageurs le 31 décembre 1949. Les trains de marchandises desservaient, à Biscarrosse-Plage le site militaire du Centre d'Essai des Landes (C.E.L.) pour l'approvisionnement en carburant, et à Parentis l'usine de Carbonisation Et de Charbon Actif (C.E.C.A.) et pendant quelques temps le gisement de pétrole géré par Esso-Rep jusqu'à l'installation d'un pipeline.

 

 

Ychoux/Biscarrosse-Plage - carte de la ligne 

 

 

Ychoux/Biscarrosse-Plage - horaires 1914

 

 

Ychoux/Biscarrosse-Plage - horaires 1936

 

 

Les transports de carburant et de matériel militaire continuent d'être confiés aux VFL jusqu'au déburt des années 80. Puis la ligne est déposée en 1983. Le terminus provisoire est ramené à Parentis jusqu'en 1989. Enfin, la ligne cesse définitivement en 1989. La dépose des rails a rapidement lieu et les communes créent une piste cyclable sur la totalité du parcours.

 

 

Quelques cartes postales anciennes et photos plus actuelles :

 

 

Ychoux, le train des VFL est à quai

 

 

Ychoux (Landes) - La gare (CPA Gautreau)

 

 

Ychoux cour de la gare

La gare d'Ychoux, côté cour (collection Marc Guyet)

 

 

Horaires d'ouverture de la ligne

 

 

030 n°11 en gare d'Ychoux en 1973 - Photo Michel Bezy

 

 

BB 207 à Ychoux avec un convoi à destination de l'EP Agriland en 1985 - Photo Jean-Claude Perreaud

 

 

BB 207 à Ychoux le 21 août 1985 - Photo Jean-Claude Perreaud

 

 

BB 207 à l'approche d'Ychoux - Photo Jean-Pierre Autié

 

 

BB 207 à Poms en 1985 - Photo Jean-Claude Perreaud

 

 

Parentis en Born :

 

 

L'avenue de la Gare ....

                                    et la Gare...

 

 

030 n°11 devant la gare de Parentis en 1973

(Photo Michel Bezy)

 

 

LT 11 à Parentis en 1976 - Photo Bernard Rozé

 

 

Locotracteur série 10 à Parentis en Born - mars 1981 - Photo P. Deludin

 

 

locotracteur en attente de ferraillage - mars 1981 - Photo P. Deludin

 

 

Gare de Lahitte - Photo Christian Lacombe

 

 

030 n°12 avec un train de marchandises à Biscarrosse-Bourg en 1973

(Photos Michel Bezy)

 

 

Biscarrosse-Bourg_1

La gare de Biscarrosse-Bourg depuis la cour d'arrivée

 

 

Biscarrosse-Bourg_2

Deux CPA de la gare du Bourg du côté des voies

Biscarrosse-Bourg_3

 

 

Biscarrosse-Bourg_6

La traction vapeur a longtemps régné sur le réseau landais, Biscarrosse possédait un dépôt pour les locomotives

 

 

Gare de Biscarrosse-Bourg dans les années 60'- Photo Christian Lacombe

 

 

Remise à locos de Biscarrosse-Bourg - Photo Christian Lacombe

 

 

Biscarrosse-Bourg_4

La gare du Bourg est en courbe, comme on peut le voir sur ces deux images. La voie traversait ensuite la route de Parentis, là où maintenant se trouve un rond-point

Biscarrosse-Bourg_5

 

 

En sortant de Biscarrosse-Bourg, la voie franchit le canal de jonction des Grands Lacs par un petit pont métallique

 

 

La ligne frôle la base d'hydravion des Hourtiquets d'où s'envolaient, entre-deux-guerres, les lourds 'Latécoère' vers l"Amérique du Sud

 

 

Juillet 1961, un train des VFL dans la forêt de Biscarrosse - Photo Félix Fenino

 

 

Biscarrosse-Bourg_7

Ici, une 030 Midi de type 800 s'est renversée en travers de la voie !

 

 

Naouas_1

Un convoi de marchandises serpente dans les dunes à l'approche de la halte de Naouas

 

 

Biscarrosse-Naouas - La Gare (CPA). Embranchement vers Mimizan-Plage à travers la 'ligne des dunes'

 

 

Biscarrosse-Plage - La Gare (CPA)

 

 

Gare de Biscarrosse-Plage - CPA collection Guy Latry

 

 

Biscarrosse-Plage_1

A cette époque, les voyageurs commencent à venir nombreux à la plage

 

 

Biscarrosse-Plage_2

Les bains de mer sont déjà un succès !

 

 

Biscarrosse-Plage_3

Mais après la vapeur, des autorails annonceront la diésélisation du parc dès 1939 pour le transport des voyageurs ...

Biscarrosse-Plage_4

 

 

Biscarrosse-Plage_6

... puis à la fin des années 50' pour les marchandises pour ce locotracteur qui perdurera jusque dans les années 80'

 

 

Biscarrosse-Plage_7

Ici, on a une vue d'ensemble de la gare de la Plage, avec la remise à locos sur la droite

 

 

Biscarrosse-Plage_9

On voit bien, en bas à droite, l'arrivée de la ligne à Biscarrosse-Plage, son terminus

 

 

Biscarrosse-Plage_10

Sur la gauche de la carte, la remise est encore là pour peu de temps. Biscarrosse-Plage va changer radicalement de physionnomie

 

 

Du pétrole à Parentis-en-Born

 

 

Au pays landais le pin n'est plus roi (Photos Esso Standard - La Vie Du Rail n°481 janvier 1955)

 

 

Le 24 mars 1954, le pétrole jaillit dans les Landes. On est loin des forages du moyen-orient, mais la société Esso-REP va exploiter ce qui sera pendant de longues années le plus grand gisement français d'hydrocarbures sur le territoire national.

 

Citernes à Parentis  - Photo Félix Fénino

       LT série 10 à 12 à Parentis - Photo Félix Fénino

 

Convoi de Citernes sur la ligne Ychoux-Parentis

                      Changement de locomotive à Ychoux

 

 

Parentis - départ de l'or noir

La rampe temporaire de chargement de pétrole à la gare de Parentis

 

 

Pour amener le brut à destination des raffineries, un pipe-line est réalisé depuis les bacs de stockage jusqu'à la la gare de Parentis-en-Born où 4 postes provisoires de chargement et 2 voies spéciales permettant le remplissage simultané de wagons-citernes ont été installés.

 

 

Rame pétrolière à Ychoux

Un BB 8100 en tête d'une rame de citernes qui s'ébranle à destination du Bec d'Ambès, en Gironde

 

 

Ensuite, la compagnie des Voies Ferrées des Landes est mise à contribution pour acheminer les convois jusqu'à la gare d'Ychoux.

 

 

Train complet de pétrole près d'Ychoux (Photo Broncard - La Vie Du Rail n°481 janvier 1955)

 

 

De là, une prise en charge SNCF a lieu jusqu'aux docks des pétroles d'Ambès, au confluent de la Dordogne et de la Garonne, où un service de cabotage est prévu jusqu'au Havre. Enfin, le pétrole brut n'a plus que quelques hectomètres à parcourir pour rejoindre la raffinerie de Port-Jérôme, sa destination finale.

 

 

Puits de pétrole à Parentis (Photo Lapie)

 

 

A l'heure actuelle, le gisement est exploité par la société canadienne Vermillon REP SAS. La production française de pétrole provient à 45 % du plateau de Parentis-en-Born.

 

 

Archéologie ferroviaire de la ligne en août 2008 et avril 2009 :

 

 

Départ de la ligne à Ychoux

 

 

le PN de Bourruque ...

                       ... et celui de Poms

 

 

Entrée de Parentis

 

 

Chemin de voie le long du mur de la C.E.C.A.

 

 

Le PN des arènes,

 

                            les arènes et ...

 

 

...le château d'eau à la décoration très 'taurine'

 

 

L'emplacement de la gare est aujourd'hui occupé par des logements

 

 

Direction Lahitte avec sa petite halte

désormais agrandie et habitée 

 

 

L'ancien PN à l'entrée de Biscarrosse, on devine encore les rails sous le bitume

 

 

La gare de Biscarrosse-Bourg vue du côté cour ...

 

 

… et côté voies

 

 

Le nom sur le fronton de la gare et la pendule sont en piteux état

 

 

La voie franchissait le canal de Navarrosse, entre les lacs de Cazaux et de Parentis, par un pont aujourd'hui déposé

 

 

Puis elle coupait la route menant à la base d'hydravions des Hourtiquets

 

 

Elle s'enfonçait alors à travers le cordon dunaire pour regagner la plage, via Naouas et son embranchement vers Mimizan. Cette zone est désormais dans l'emprise militaire interdite du C.E.L.

 

 

Le chemin de voie réapparaît à l'entrée de Biscarrosse-Plage, avec cette route le long de la clôture du C.E.L.

 

 

La gare du terminus n'existe plus, avalée par l'extension de la cité balnéaire, mais ...

 

 

... il reste un élément inattendu !

 

 

... le carrelage de la gare, datant de 1902, recouvre la terrasse de Mme Sanchez, dernière chef de gare de Biscarrosse-Plage. Elle m'a chaleureusement ouvert son jardin pour la photo, face à l'ancienne emprise de la gare

 

 

Poursuivre la visite :
Ligne Naouas/Mimizan-Plage

 

 

ou retour à l'accueil VFL

107 votes. Moyenne 4.99 sur 5.

Commentaires (5)

1. Guy d'Arripe 18/07/2010

Bonjour,excellent documentaire(qui ne m'étonne guère de son auteur) Cordialement. 18 Juillet 2010.

2. Faby (site web) 13/09/2011

Pilote d'hydravion sur Biscarrosse , votre page m'a permis de mieux comprendre le lieu. Merci à vous.

Franck

3. FERNANDES 19/08/2013

Un grand merci pour ces belles photos historiques qui nous rappellent de bons souvenirs !

4. Daroux lionel 09/02/2014

Bravo , cela est formidable ,moi je suis un expatrié , arrive à Ychoux 1979 et depuis je suis toujours , je fais une collection sur le Pays de Born vue par la Carte postale ancienne.
Cordialement LD

5. Denis Burger (site web) 22/03/2015

Bonjour monsieur.

Je suis tombé par hasard sur votre site, et je dois dire que je suis étonné et..enchanté.
En effet, nous allons en vacances (seulement..) depuis 2010 , à Biscarrosse-plage, et pour
quatre de nos six petits-enfants qui sont là-bas.
Je savais (sans aucune prétention..) que le..Biscarrosse-plage..d'aujourd'hui n'est plus et n'est pas..celui..d'hier; mais pas..à ce point.
Il existe encore..quelques traces vivantes de..l'ancien..Biscarrosse-plage, en parlant d'anciens bâtiments et premières maisons, dont un ancien atelier de menuisier charpentier (transformé depuis en maison de vacances à l'intérieur..) et qui a conservé son aspect extérieur...
Mais il est vrai qu'avec le tourisme et la naissance de la bulle immobilière spéculative tout s'est..accéléré et tout a..changé! Lorsque l'on parcourt Biscarrosse-plage à pied, en long, en large et en travers, on se rend mieux compte de l'anarchie dans le domaine de la construction individuelle (locations de vacances..) et celle un peu..immobilière (faux petits immeubles..).
Mais nous allons en vacances pour nos petits-enfants, accessoirement, pour la mer, beaucoup pour la forêt, les pistes cyclables, la dune du Pyla et les bancs d'Arguin, tout comme les petits lacs autour et à proximité.
Je vous félicite pour votre travail et votre engouement, tout comme vos recherches en archives et autres, travail de longue haleine; vous avez beaucoup de mérite.
Bonne fin de journée et week-end, sincères salutaions.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site