Labouheyre/Mimizan-Plage 2ème partie

 

 

 

Mimizan-Plage dans les années 50 - Vue aérienne sur les plages et l'entrée du Courant
De droite à gauche on remarque le pont, les arènes en bois, la gare. Il y a encore peu de maisons.

 

 

Mimizan-Plage dans les années 2000. On remarque le tracé de la voie avec la traversée du courant par le pont, puis l'emplacement de la gare et une grande courbe partant vers la forêt (ancienne voie des dunes vers Biscarrosse).

 

 

La BB 207 arrive à Labouheyre en mai 1989 - Photo Michel Desoignies

 

 

La BB 207 se dirige vers Labouheyre - juillet 1987 - Photo Christian Paquier

 

 

En 1987, le Y 01 traverse la pinède près de Luë - Photo C. Paquier

 

 

En gare de Luë, le Y 01 tracte un court convoi de 2 wagons - août 1990 - Photo Jacky Quatorze

 

 

La BB 207 traverse une laie coupe-feu entre Pontenx et Luë – février 1988 - Photo C. Paquier

 

 

La BB 207 s'apprête à traverser la route entre Saint-Paul en Born et Aureilhan – février 1988 - Photo C. Paquier

 

 

Le Y 02 en tête d'un long train entre Labouheyre et Mimizan - juillet 1988 - Photo Christian Paquier

 

 

La BB 207 rentre haut-le-pied de Mimizan à Labouheyre - août 1989 - Photo Christian Paquier

 

 

Archéologie ferroviaire de la ligne (avril 2008 & août 2009) :

 

 

La gare SNCF de Labouheyre

 

 

A l'emplacement de l'ancien bureau des VFL trône un abri moderne en acier et plexiglas

 

 

Sur la gauche de la photo, l'ancien quai des VFL et sa voie

 

 

A la sortie sud du faisceau marchandises, une antique balance est toujours là !

 

 

La même balance, vue de l'autre côté

 

 

Direction nord, l'embranchement vers Mimizan, maintenant déferré au-delà du tamponnement. A droite, les voies SNCF en direction de Bordeaux.

 

 

Le pont sous la RN 10 à 4 voies

 

 

Les PN de Gaillard (à gauche) et du Moulin Perdu

 

 

La gare de Luë

 

 

A gauche, le PN à la sortie de Luë,

        à droite, un ponceau près de Bourricos

 

 

La gare de Pontenx-les-Forges. D'ici, la ligne est aménagée en piste cyclable jusqu'à la Plage.

 

 

Entre Pontenx et Saint-Paul, la D 626 va traverser la piste empruntant l'ancienne voie

 

 

Longtemps, le trafic important de la ligne nécessita un passage à niveau gardé

 

 

La gare de Saint-Paul en Born,

     à gauche côté voies, à droite côté cour

 

 

Le pont à la sortie de Saint-Paul

 

 

Le PN à l'entrée d'Aureilhan :

21 ans séparent ces photos (1987-2008)

 

 

La petite halte d'Aureilhan

 

 

L'emplacement de la gare de Mimizan-Bourg. Le bâtiment était sur la gauche du terre-plein, les voies entre ce dernier et l'usine.

 

 

La ligne contourne le Bourg par le sud à travers les 'Castors' du quartier de Cadette, longe le lotissement de la Pyramide, puis s'enfonce dans la forêt de la 'Papète'

 

 

La gare de Bel-Air, desservant l'embranchement industriel des Papèteries de Gascogne

 

 

A la sortie de l'usine, la voie franchit le cordon dunaire ...

 

 

... et entre dans Mimizan-Plage par le côté sud

 

 

L'ancien pont à double tablier routier-ferroviaire a été remplacé par celui-ci

 

 

Ici s'élevait la gare de Mimizan-Plage, démolie à la fin des années 90 et terminus de la ligne (voir ci-dessous) :

 

 

Mimizan-Plage (Photo Antoine Paolozzi  - 1996)

 

 

Poursuivre la visite :

Ligne Labouheyre/Sabres

 

 

ou retour à l'accueil VFL
 

 

181 votes. Moyenne 4.96 sur 5.

Commentaires (6)

1. HAUDIQUET 23/07/2009

simplement magnifique !!
travail remarquable
bravo et merci

2. venin 23/08/2009

Bonjour
J'ai connu Mimizan de 1960 (j'avais 4 ans) à 2003. Les photos de la BB01 ne peuvent pas dater de 1987/88 !

3. Dominique Robin 08/10/2009

Superbe site !

par contre, des photos attribuées à M. Vergez-Larrouy sont en fait issues de mon père, Claude Robin : celles avec une vue de la gare de Mimizan Plage avec un De Dion OR, en couleurs, et une autre du dépôt...

j'en ai une autre, en couleurs, à vous envoyer, du dépôt VFL de Mimizan Plage, avec les LT 10 et BB 01...

4. Patrick 07/02/2010

Je suis un inconditionnel des Landes et en particulier de Mimizan. J'y vis périodiquement et je compte bien m'y installer définitivement dans quelques mois (2012).
La nature, la douceur de vivre, la famille, les amis en font un coin privilégié que je ne donnerais pour rien au monde. Même si je ne suis pas natif du pays, j'y suis bien et m'y sens chez moi.
Les pins, l'océan et ses plages en font l'un des bijoux de notre planète. En un mot je suis amoureux de cette perle.
Vive Mimizan et les Mimizanais

5. monique 01/05/2010

Je suis passée à Mimisan plusieurs fois sur ses immenses plages, des merveilles comparées à la cote d'azur surfaite que j'ai abandonnée définitivment. Je suis tombée amoureuse d'arcachon mais je vis en Suisse. Vous aussi vous n'êtes pas natif de Mimisan, Mon coeur balance. Est-ce difficile de s'intégrer à la mentalité des gens de l'ouest? refaire des racines quand on est étranger?.
Merci de me donner des tuyaux.
Au revoir

6. BEDAT Anny 09/08/2012

Quel travail remarquable vous avez fait !
Née à Mimizan-Plage, j'ai connu tout ça (bien que je n'ai jamais pris le train jusqu'à Mimizan !)
Hélas, que de changements à Mimizan (bonjour le béton !)
Heureusement, il y a encore la forêt et l'Océan...

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×