Langon/Gabarret (Eauze)

 

 

 

L'entrée de la base américaine du Poteau, à Captieux. Ses militaires, ses bars à soldats ...

 

 

Sous le Second Empire, la Compagnie du Midi reçoit la concession d'un embranchement reliant Bazas, alors sous-préfecture de Gironde, à l'artère principale Bordeaux/Toulouse. Entrepris sans empressement au début du siècle, les travaux permettent d'ouvrir la section Bazas/Bourriot-Bergonce en 1904.

Au-delà, les chantiers sont interrompus par la Première Guerre Mondiale et le tronçon suivant jusqu'à Gabarret ne peut être mis en service qu'en 1923, suivi par le lot d'Eauze à Auch, via Castéra-Verduzan.

 

 

Seule reste à terminer la jonction entre Gabarret et Eauze, sur laquelle l'infrastructure est virtuellement achevée en 1934, à l'exception d'une section de 5,5 km au départ de Gabarret où la voie d'Eauze doit longer celle de Nérac. Aucun accord n'étant intervenu sur la manière la plus économique de réaliser ce raccordement, la compagnie décide de suspendre la finition des travaux et la pose de la voie.

Définitivement abandonnée, la section Gabarret/Eauze sera déclassée en 1941, de même que la plupart des lignes inachevées du réseau français.

 

 

Ci-dessous, le tableau récap de l'historique de la ligne :
 

Récap_21

 

 

Les gares de la ligne (km 0 depuis Bordeaux) :

 

 

  • Langon (km 41,6)
  • Roaillan (km 48,2 ; km 6,6 depuis Langon)
  • Nizan (km 53,4 ; km 11,8 depuis Langon), embranchement d'une ligne vers Luxey via Saint-Symphorien et Sore
  • Bazas (km 61,1 ; km 19,5 depuis Langon)
  • Cudos, halte (km 66,2 ; km 24,6 depuis Langon)
  • Beaulac-Bernos (km 69,4 ; km 27,8 depuis Langon)
  • Captieux (km 77,6 ; km 36,0 depuis Langon)
  • Le Poteau, base américaine sur la commune de Captieux (km 87,7 ; km 46,1 depuis Langon)                                                                                      Gironde
  • Bourriot-Bergonce (km 96,6 ; km 55,0 depuis Langon),                                  Landes             croisement avec la ligne Midi Mont-de-Marsan/Marmande
  • Lussolle (km 103,5 ; km 61,9 depuis Langon)
  • Estampon (km 111,3 ; km 69,7 depuis Langon)
  • Herré (km 117,3 ; km 75,7 depuis Langon)
  • Gabarret (km 120,6 ; km 79,0 depuis Langon)

 

 

Mise en service :
  • Langon/Bazas : 14/04/1866
  • Bazas/Bourriot-Bergonce : 29/02/1904
  • Bourriot-Bergonce/Gabarret : 08/04/1923
 
Longueur de la voie :
  • Langon/Bazas : 19,5 km
  • Bazas/Bourriot-Bergonce : 35,5 km
  • Bourriot-Bergonce/Gabarret : 24,0 km
 
Ligne non électrifiée à voie unique

 

 

Langon/Gabarret - Profil de la ligne 

 

 

Langon/Gabarret - Horaires août 1924

 

 

Quelques images de la lignes :

 

 

La cour d'arrivée de la gare de Langon, sur la ligne Bordeaux/Toulouse

 

 

Gare d'embranchement et sous-préfecture de la Gironde, Langon reçoit une halle à voyageurs

 

 

La gare du Nizan, exploitée conjointement par le Midi et les Economiques de la Gironde. En effet, d'ici part une ligne vers Saint-Symphorien, Facture et le Bassin d'Arcachon ...

 

 

La gare de Bazas, où un auvent protège les voyageurs en attente

 

 

Le train en provenance de Langon est à quai

 

 

La cour de la gare de Bazas et l'accès à la passerelle permettant de traverser les nombreuses voies. Sur la droite, on aperçoit le début du quai marchandises

 

 

La halle à marchandises et le quai de chargement. Les 'bros' avec attelage de mules (ici des boeufs) sont le moyen de transport le plus répandu alors

 

 

La ligne arrive à Beaulac-Bernos

 

 

La gare de Captieux

 

 

Captieux est la dernière commune avant l'entrée dans le département des Landes

 

 

Bourriot-Bergonce
(cliquez sur la photo pour accéder à une page sur cette gare d'embranchement)

 

 

A Gabarret, la gare est sous la neige

 

 

Vue générale de la gare de Gabarret, terminus de la ligne inachevée, vue ici côté cour

 

 

Bien des années plus tard, si l'autre façade a gardé l'ossature de sa marquise, elle a perdu ses voies

 

 

retour à l'accueil Midi
 

40 votes. Moyenne 4.13 sur 5.

Commentaires (4)

1. marc guyet 17/09/2009

tous les sites sont tous formidables iln y a rien a redire bravo

2. Stéphane BERTOLETTI 13/10/2009

Passionné d'anciennes voies ferrées, c'est le site que je recherchai. Un grand bravo, est -il prévu de faire le département du Gers ? Est-il possible d'avoir le tracé de la voie déclassée Mont de Marsan - Nerac sur une carte d'état major ou des points GPS car à partir de Gabarret, c'est compliqué de faire le tracé jusqu'à Nerac. Merci à vous, existe t'il une association, peux t'on devenir membre ??? Merci à vous

3. Jean-Charles Beaubois 23/03/2010

Bonjour,
Ma grand-mère avait un maison a quelques kms de la gare de Roaillan,a la lecture de votre site,j'entends encore les sifflets des trains qui grimpant la côte croisaient les routes non gardées.
Bravo et merci pour ces souvenirs.

4. mathilde albin 22/08/2014

Le gouvernement devrait recréer ce même réseau de voies ferrées qui avait un sens. Le sud Gironde n'a pas de transports publics. L'égalité républicaine serait une véritable égalité de traitement territorial. Au lieu de cela nous avons des autoroutes payantes qui entravent la circulation du citoyen sur son territoire. Nous devrions exiger la gratuité des autoroutes lorsqu'il n'y a pas de trains ou un abonnement autoroutier annuel comme en Autriche, en Slovénie et en Suisse

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×