La Compagnie du Midi

La Compagnie du Midi

 

 

 

 

Description des lignes de la Compagnie du Midi dans le département des Landes. Avec les axes principaux et les lignes régionales confiées à la grande compagnie des frères Pereire.

 

 

La carte du réseau du Midi, peinte sur un mur du hall voyageurs de la gare Saint-Jean à Bordeaux. Un grand bravo aux services immobiliers de la SNCF qui ont effacé une partie de la fresque afin de réaliser une ouverture pour accéder à la salle de vente des billets.

 

 

En situation, la carte murale tronquée, au fond de la salle ...

 

 

 La première étape de la mise en place du réseau ferré dans les Landes :

 

 

La réalisation des grandes lignes du réseau national commence au début du Second Empire, en application de la loi du 11 juin 1842. Elle fonde la base du dispositif juridique des chemins de fer en France.

Elle prévoit la création de compagnies concessionnaires chargées de recruter du personnel et d'acquérir du matériel roulant sur des voies posées par elles. L'infrastructure est à la charge de l'Etat pour 1/3 et des collectivités locales pour les 2/3.

 

 

 

                             

Isaac PEREIRE Emile PEREIRE

 

 

L'œuvre est conduite dans notre région par la Compagnie du Midi qui est créée par deux frères, Isaac et Emile PEREIRE. La construction des lignes dites d'Etat ou grandes lignes confiées à cette compagnie s'est échelonnée de 1850 à 1865.

 

 

Lignes Ouverture au trafic
Bordeaux/Dax     1854    
Dax/Bayonne     1855    
Morcenx/Mont-de-Marsan     1857    
Mont-de-Marsan/Tarbes     1859    
Dax/Puyoô     1863    
Bayonne/Puyoô     1864    

 

 

Compagnie de Midi - action au porteur

 

 

Le plan Freycinet :

 

 

Afin d'harmoniser et d'organiser le développement du réseau ferré français, le ministre des travaux publics Charles de Freycinet propose un plan cohérent de réalisation en 1879 - 1880. Les lois du 17 juillet 1879 et du 11 juin 1880 permettent de classer toutes les lignes du réseau en trois catégories et de bien préciser leur rôle :

- chemin de fer d'intérêt général
- chemin de fer industriel
- chemin de fer d'intérêt local

 

 

Outre les considérations d'ordre général et technique prévues pour éviter une concurrence dangereuse pour les grandes lignes, la législation précise la part de réglementation laissée aux départements et aux communes et celle relevant de l'Etat. Ainsi, les départements et communes peuvent concéder des lignes et ont sur la construction et l'exploitation des réseaux toute autorité.

 

 

 

 

Lignes Ouverture au trafic
Mont-de-Marsan/Marmande     1866 à 1893    
Langon/Gabarret (Eauze - section non construite)     1866 à 1923    
Mont-de-Marsan/Nérac     1890 à 1897    
Mont-de-Marsan/Dax     1891 à 1899    
Saint-Sever/Hagetmau (Pau - section non construite)     1863    

 

 

 

 

ENTREZ PAR L'UNE DES RUBRIQUES CI-DESSOUS

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site